Messes estivales en musique

PAROISSE DU PRÉCIEUX-SANG

Dimanche 30 juin 2024, 10 h

Messe estivale, dimanche 25 juin - Samuel Blais
Programme du 30 juin

Anonyme (c. 1620)
An Almayne

Anonyme (c. 1620)
A Galyard

Carlo Gesualdo (1566-1613)
Prince de Venosa – Dolcissima mia vita

Anonyme Manuscrit Rowallan (Écosse 16e siècle)
I never knew I loved thee

John Lawrence (c. 1635)
Sarabande & Courante

Biographie de l'artiste

Passionné de musique depuis l’enfance, Antoine découvre le luth peu avant d’entrer au cégep. À force de persuasion, il obtient qu’on lui embauche une professeure, Madeleine Owen, qui l’initie à la basse continue dans l’atelier d’ensemble baroque qu’elle dirige. En 2018, il est lauréat d’une bourse de la Lute Society of America. En 2022, aux termes de ses études avec le luthiste québécois Sylvain Bergeron, il est diplômé de l’Université McGill et obtient un baccalauréat en interprétation de la musique ancienne.

À l’aise tant en musique médiévale qu’en continuo baroque, il offre des prestations en ensemble et en solo sur plusieurs instruments anciens de la famille des cordes pincées, tels que l’archiluth et la guitare baroque. Antoine poursuit présentement ses études à la maîtrise au Conservatoire royal de Bruxelles avec Nicolas Achten. Outre ses études, il se perfectionne régulièrement dans des festivals et académies internationales, dont les Basel Lute Days (Suisse, 2022) et l’Académie Gli Incogniti (France, 2023).

Dimanche 7 juillet 2024, 10 h

Jeremie Domenico 7 juillet 2024
Programme du 7 juillet

Georges Renard (1881-1950) – sur un texte de Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Mon chant d’aujourd’hui

Patrick Richard (né en 1959)
Psaume de la Création

Pietro Mascagni (1863-1945) / Steven Mercurio (né en 1956)
Panis Angelicus

César Franck (1822-1890)
Sancta Maria

Ennio Morricone (1928-2020)
Nella Fantasia

Biographie de l'artiste

Jérémie commence à chanter dès l’âge de 10 ans et multiplie rapidement les expériences musicales qui le mèneront à performer sur plusieurs grandes scènes du Québec. Titulaire d’une maîtrise de l’Université de Montréal en interprétation du chant lyrique, ce ténor se plaît à transmettre par son art, sa passion et ses racines québécoises et argentines. En 2021, il tente sa chance en participant au concours Talents Bleus de l’émission La semaine des 4 Julie, où il se rend en demi-finale.

Avec son répertoire où prédominent le tango, la variété ainsi que la musique latino-américaine en général, il participe fréquemment à des évènements mettant de l’avant la culture argentine sur la scène montréalaise. La musique est pour lui un excellent vecteur d’interculturalisme dans la société québécoise de demain. C’est pourquoi il donne régulièrement des ateliers musicaux auprès de jeunes issus de tous milieux culturels, témoins de notre pluralité montréalaise.

Tout récemment, en collaboration avec le guitariste Francis Tétu, Jérémie a fait paraître un premier long jeu de ses créations où se mêlent influences argentine et sud-américaine sur des textes en français et en espagnol.

Dimanche 14 juillet 2024, 10 h

Roxanne Sicard, violon 14 juillet 2024
Programme du 14 juillet

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Sonate no. 3 en do majeur BWV 1005
– III. Largo

Christoph Willibald Gluck (1714-1787) / Fritz Kreisler (1875-1962)
Mélodie

Jean-Marie Leclair (1697-1764)
Sonate en ré majeur
– I. Adagio Molto Maestoso

August Nölck (1862-1928)
Nocturne no. 2 op. 245

Robert Schumann (1810-1856)
Traumerei

Biographie de l'artiste

Détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise du Conservatoire de musique de Montréal dans la classe d’Anne Robert, Roxanne a poursuivi son parcours à l’Université McGill dans la classe d’Andrew Wan où elle a obtenu un Graduate Diploma in Performance. Passionnée de musique, Roxanne s’épanouie dans une carrière de musicienne d’orchestre, de professeure et de chambriste.

Elle occupe un poste de second violon solo assistant à l’Orchestre Philharmonique du Québec et joue avec plusieurs ensembles dont l’Orchestre FILMharmonique, l’Orchestre du Festival Bach Montréal et la Sinfonia de Lanaudière. Depuis septembre 2021, elle enseigne le violon au Conservatoire de musique de Montréal dans le cadre du programme préconservatoire.

Roxanne se produit régulièrement en musique de chambre avec son duo de violons, Duo Vivo, et en récital avec le pianiste Claudel Callender. Roxanne joue sur un violon Ferdinando Gagliano 1771 fait à Naples.

Dimanche 21 juillet 2024, 10 h

Samuel Blais, saxophone 21 juillet 2024
Programme du 21 juillet

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Suite n° 1 en sol majeur pour violoncelle seul
– Allemande

Johann Sebastian Bach
Cantate BWV 156
– Arioso

Johann Sebastian Bach
Sonate pour flûte n° 2, BWV 1031
– II. Sicilienne et Allegro

Darius Milhaud (1892-1974)
Scaramouche
– II. Modéré

Eugène Bozza (1905-1991)
Aria pour saxophone alto et piano

Biographie de l'artiste

Révélation Radio-Canada Jazz 2011-12, gagnant de prestigieux concours de musique classique dès l’âge de 15 ans et récipiendaire de deux prix opus pour le meilleur album jazz en 2011 (New Angle) et 2019 (Equilibrium), Samuel Blais est devenu un incontournable de la scène jazz et classique à Montréal.  Ses études au Conservatoire de musique de Montréal, à l’Université McGill et à la Manhattan School of Music lui auront permis de parfaire ses connaissances et de s’établir en tant que compositeur, multi-instrumentiste et enseignant.

Professeur de saxophone Classique et Jazz au Cégep de Joliette depuis 2013, il a eu la chance de se produire partout à travers le monde dont en France, Belgique, Allemagne, Italie, Estonie, Hongrie, Chine, Japon, Mexique, USA et partout au Canada.  Boursier de chacune des institutions où il a étudié, il s’est aussi vu remettre des bourses de L.A. Friends of Jazz, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, Musicaction, et de J.B.C. Watkins Award. La musique de son album, « Equilibrium », se démarque par sa maturité, son lyrisme, son intensité, ses compositions étoffées et la ferveur des improvisations. Le disque a d’ailleurs fait partie du top 5 Canadien des meilleurs disques de jazz pour 2019 selon le Ottawa Citizen.

Avec des collaborateurs tels que Dave Liebman, Dan Weiss, Ben Monder, Donny McCaslin, John Hollenbeck, Jean-Michel Pilc, David Binney, Larry Grenadier, Rufus Reid, Jim Black, Nate Smith et Drew Gress, difficile de ne pas voir la grande influence que tous ces maîtres ont pu avoir sur lui. Il s’est aussi produit avec plusieurs orchestres de renom dont l’Orchestre national de jazz de Montréal, l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre de chambre de McGill et la Sinfonia de Lanaudière.

Dimanche 28 juillet 2024, 10 h

Béatrice Dénommée-Parent, piano 28 juillet 2024
Programme du 28 juillet

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Sonate no. 4 pour violon et clavecin en do mineur
– 1er mouvement : Siciliano Largo

Jean-Sébastien Bach 
Sonate no. 4 pour violon et clavecin en do mineur
– 3e mouvement : Allegro

Jean-Sébastien Bach 
Sonate no. 4 pour violon et clavecin en do mineur
– 4e mouvement : Allegro

Jules Massenet (1842-1912)
Méditation de Thaïs

Jean-Sébastien Bach 
Sonate pour violon seul no. 2 en la mineur
– Allegro

Biographie de l'artiste

Détentrice d’un double DEC en sciences de la nature et en musique du Cégep régional de Lanaudière à Joliette, Béatrice a étudié le violon auprès d’Élaine Marcil durant plusieurs années pour ensuite obtenir un baccalauréat au Conservatoire de musique de Montréal dans la classe de Marianne Dugal. Elle termine présentement sa maîtrise au Conservatoire de musique de Montréal auprès d’Alexander Read.
Passionnée de musique, la violoniste Lanaudoise Béatrice Dénommée-Parent fut invitée à titre de soliste avec la Sinfonia de Lanaudière, l’Orchestre des jeunes de Joliette ainsi qu’avec l’Orchestre Philharmonique des musiciens de Montréal. Elle a joué avec l’Orchestre de la francophonie à l’été 2018 et avec l’Orchestre nationale des jeunes du Canada en 2019 et 2021. Béatrice a été violon solo de la production de Suor Angelica de Puccini en 2023 à l’Académie d’Opéra de Saluzzo en Italie. Elle a également été sélectionnée pour prendre part au programme d’immersion orchestrale de l’Orchestre Symphonique de Montréal et au programme de mentorat de l’Orchestre classique de Montréal en 2023.
Béatrice joue sur un violon Giovanni Paolo Maggini de l’année 1600 avec un archet Émile Ouchard généreusement prêtés par la compagnie Canimex de Drummondville.

Dimanche 4 août 2024, 10 h

Annabelle Therrien-Brongo, soprano 4 août 2024
Programme du 4 août

Norbert Palej (né en 1977)
Dark Lullaby

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Semele, HWV 58: Act II, no. 45
– Where’er you walk

Gustave Tritant (1837-1907)
Ave Maria

Georges Bizet (1838-1875)
Agnus Dei

Giovanni Battista Pergolesi (1710-1736)
Stabat Mater
No 13 Amen ( duo avec Lorrie Snyder)

Biographie de l'artiste

Annabelle Therrien-Brongo est originaire de Lavaltrie, où elle prend ses premiers cours de chant privés à l’âge de treize ans. Plutôt orientée vers la musique populaire à ses débuts, elle apprend à jouer de la guitare et du piano afin de pouvoir s’accompagner et participe à de nombreux concerts durant son adolescence.  Voulant perfectionner sa technique vocale et sa projection, Annabelle se redirige vers le chant classique à l’âge de quinze ans. Elle prend des leçons privées durant deux ans avant de faire son entrée au Cégep de Lanaudière à Joliette dans la classe de chant de Claudel Callender. Elle entame ensuite un baccalauréat dans le programme d’interprétation profil chant classique à l’Université de Montréal et le complète en 2020. Elle poursuit sa formation vocale auprès de Julie Daoust.

Annabelle chante dans le chœur de Temps Fort depuis 2018 et a participé au concert Messiaen en deux temps avec I Musici de Montréal et l’ensemble de la SMCQ sous la direction de Jean-François Rivest en 2023. Elle a également été invitée à chanter comme soliste avec l’Orchestre des jeunes de Joliette en 2022.

Dimanche 11 août 2024, 10 h

Olivier Brault, violon baroque 11 août 2024
Programme du 11 août

Anonyme (avant 1724)
Mouvements des récits du livre d’orgue de Montréal

François Couperin (1668 – 1733)
Les Goûts-Réunis (1724)
– Prélude du 6e concert

Jean-Sébastien Bach (1685 – 1750)
Suite pour orchestre no. 3 en ré majeur, BWV 1068
– Air

Arcangelo Corelli (1653 – 1713)
Sonate Op. 5 no. 3 en do majeur
– Prélude et fugue

François Duval (1672 – 1728)
Premier livre de sonates pour violon
– Trois sarabandes

Marc-Antoine Charpentier (1643 – 1704)
Te Deum, H. 146
– Prélude

 

Biographie de l'artiste

Le violoniste Olivier Brault apporte un enthousiasme communicatif jumelé́ à une précieuse expertise au milieu de la musique baroque autant au Canada, aux Etats-Unis ou en Europe. Il a réalisé un doctorat à la Faculté́ de musique de l’Université́ de Montréal portant sur la musique pour violon et basse continue en France et s’est taillé une solide réputation de spécialiste en la matière. Professeur de violon baroque réputé, Olivier enseigne au sein de plusieurs grandes institutions à Montréal et à Cleveland. Principal Guest Concert master de l’orchestre Apollo’s Fire de Cleveland après en avoir été le violon solo pendant huit ans (2011 à 2018), chef de l’ensemble Les Goûts Réunis au Luxembourg, il se produit aussi en tant que violon principal et soliste avec le Four Nations Ensemble à New York et avec plusieurs ensembles montréalais incluant Les Boréades de Montréal, l’Ensemble Caprice et Les Idées heureuses.

De 1997 à 2007, il fit partie de l’ensemble Arion avec lequel il se produisit comme violon solo et soliste. On a pu apprécier son travail comme violon solo de l’orchestre du Concert Spirituel lors de la version concert de la Médée de Marc-Antoine Charpentier au Théâtre des Champs-Élysées à Paris en mars 2023. Au sein d’Apollo’s Fire, il fit ses débuts comme soliste au Carnegie Hall de New York, au festival de Tanglewood, au festival de Berkeley, à la série de l’UMS à Ann Arbor, au festival de musique ancienne de Boston et dans des salles prestigieuses en Europe comme le Grand-Théâtre de Bordeaux et le Wigmore Hall de Londres.

Habitué des ondes radiophoniques, autant en concert que sur disque, on peut l’entendre sur plus de soixante-dix enregistrements, dont plusieurs furent primés. Olivier Brault donne régulièrement des ateliers et des classes de maître dans de prestigieuses institutions en France, aux États-Unis et au Canada. Olivier a récolté plusieurs prix durant sa carrière dont les prix Ambassadeur Télé́-Québec (2011) et Musique (2012), les prix Artiste par excellence (2012, 2014 et 2016) du Gala Griffon d’Or de Terrebonne et Ambassadeur par excellence (2012). En novembre 2011, Olivier Brault a reçu la médaille de l’Assemblée nationale du Québec pour sa contribution à la culture.

Dimanche 18 août 2024, 10 h

Grégoire Jeay, flûte 18 août 2024
Programme du 18 août

Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Sonate Méthodique en la mineur
– Largo

Georg Philipp Telemann
Sonate Méthodique en ré majeur
– Andante

 Jean-Marie Leclair (1697-1764)
Sonate op. 2 no. 1
– Adagio

Michel Blavet (1700-1768)
Sonate op. 3 en mi mineur
– Largo poco andante, allegro

Michel Blavet
Sonate op. 3 en si mineur
– Minuetto et variations

Biographie de l'artiste

Grégoire Jeay, spécialisé en flûte baroque, se produit régulièrement en concert au Québec et au Canada, et a joué en France, en Belgique, au Mexique, en Turquie, en Angleterre ainsi qu’aux États-Unis. Il est reconnu pour sa musicalité et son expressivité mais également pour son sens de l’ornementation et de l’improvisation. Sa virtuosité sur la flûte traversière se transpose également sur la flûte à bec ainsi que sur des flûtes de différents pays. Outre la musique baroque, il s’intéresse, entre autres, aux musiques médiévale, irlandaise, arabo-andalouse, séfarade, et a participé à plusieurs concerts et enregistrements avec des ensembles spécialisés dans ces musiques.

Grégoire est membre de plusieurs ensembles reconnus mondialement notamment : Tafelmusik de Toronto, Les Idées heureuses, Theatre of Early Music, Les Voix humaines, Les Boréades de Montréal, L’Ensemble Caprice, La Mandragore, Constantinople et La Nef. Il s’est produit avec des musiciens de réputation internationale dont : Karina Gauvin, Philippe Sly, Daniel Taylor, Luc Beauséjour et Sylvain Bergeron.

Dimanche 25 août 2024, 10 h

Annie Parent, alto 25 août 2024
Programme du 25 août

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Arioso

Tomaso Albinoni (1671-1751)
Adagio

Christoph Willibald Gluck (1714-1787)
Andante (Danse des esprits bienheureux)

Jean-Sébastien Bach
Sicilienne

Jules Massenet (1842-1912)
Méditation de Thaïs

Biographie de l'artiste

Diplômée du Conservatoire de musique de Trois-Rivières avec un premier prix de violon, Annie Parent a par la suite obtenu une maîtrise en interprétation de la Manhattan School of Music de New York avec Sylvia Rosenberg. En 1995, Annie Parent se joint au Quatuor à cordes Claudel-Canimex comme altiste avec lequel elle joue dans les plus grands festivals de musique classique. Alto Solo de la Sinfonia de Lanaudière et de l’Orchestre classique de Montréal, elle se produit régulièrement en solo avec ces deux ensembles. Madame Parent s’est distinguée en gagnant plusieurs compétitions incluant les Concours de musique du Canada, les Concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal et de Trois-Rivières.

Madame Parent enseigne le violon et l’alto au Cégep régional de Lanaudière. Elle continue de former quelques étudiants à l’École de musique Fernand-Lindsay et à l’École Les Mélèzes de Joliette. Elle joue sur un magnifique alto du célèbre luthier Jean-Baptiste Vuillaume et un archet d’Émile Ouchard, généreusement prêtés par Canimex de Drummondville. 

Dimanche 1er septembre 2024, 10 h

Mireille Bériault, soprano 1er septembre 2024
Programme du 1er septembre

Albert Hay Malotte (1895-1964)
The Lord’s Prayer

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Serse
– Ombra Mai Fu

Gilles Vigneault (né en 1928)
Grand Messe
– Ave Maria

Jean-Baptiste Pergolèse (1710-1736)
Stabat Mater
VI. Vidit suum dulcem natum

Duke Ellington (1899-1974)
Come Sunday

Biographie de l'artiste

Découvrant le monde musical toujours en parallèle au piano et en chant, elle débute sa formation classique au piano tout en cheminant de façon autodidacte en chant. Dès son secondaire, Mireille chante et s’accompagne au piano. Elle poursuit ses études en piano et en chant dans le cadre du baccalauréat en musique à l’Université d’Ottawa. Après un interlude professionnel, elle retourne aux études pour se perfectionner en chant classique auprès de Gail Desmarais à l’Université de Sherbrooke et à l’Université de Montréal.

Mireille s’y illustre par ses excellents récitals et un premier prix au Festival-concours de musique de Sherbrooke. Avec le Théâtre d’Art Lyrique de Laval, elle a joué les rôles de Nanette (Falstaff de Verdi), Nadia (La veuve joyeuse de Lehár), Mercedes (Carmen de Bizet) et de la 2e Dame (La Flûte enchantée de Mozart). En 2016, elle a incarné le rôle de Mme de Bullion dans l’opéra historique Maisonneuve et Mance composé par Aleksey Shegolev à l’occasion du 375e de Montréal. Avec le Théâtre lyrique de la Montérégie, elle a repris le rôle de Nadia dans La veuve joyeuse de Lehár et a joué le rôle-titre dans la production de La Périchole d’Offenbach en mai 2018.

Active et convoitée dans le milieu musical au Québec et dans l’Est ontarien depuis près de 20 ans, Mireille participe à plusieurs concerts bénéfices et festivités communautaires ainsi qu’à des mariages, des funérailles et autres célébrations religieuses. Détentrice d’une maîtrise en théorie de la musique de l’Université McGill, Mireille enseigne les cours théoriques et de formation auditive au Cégep de Saint-Laurent depuis 2006. Elle a aussi enseigné des cours de piano et de chant à des élèves de tous âges et niveaux dans plusieurs institutions scolaires et l’atelier de chant au Camp musical et artistique de Vankleek Hill.

Toutes les messes estivales en musique 2024, 10 h

Manuel Arango Perez, organiste
Accompagne les artistes !
  • Dimanche 7 juillet 2024 | Jérémie Domenico, ténor
  • Dimanche 28 juillet 2024 | Béatrice Dénommée-Parent, violon
Biographie de l'artiste

Musicien colombien, le pianiste et organiste Manuel Arango Pérez a eu son premier contact avec la musique, dans sa ville natale, à l’âge de cinq ans. Il est titulaire d’un doctorat en musique de l’Université de Montréal. Au cours de sa carrière, il a donné des récitals, participé à des festivals et suivi des cours de maître en Espagne, Italie, États-Unis, Portugal, France, Mexique, Cuba, Canada et Colombie. Il a également remporté des prix lors d’importants concours. Il se consacre actuellement à des récitals de piano, qu’il produit régulièrement au Canada et en Colombie.

Il se consacre également à la recherche universitaire, où il concilie ses grandes passions : l’art, la musique et la littérature. Ces passions se rejoignent dans sa thèse de doctorat intitulée : Granados, Goya et Goyescas; when great art meets great music, qui a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme par le jury de la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Cette réalisation lui a valu la prestigieuse nomination pour le prix de la meilleure thèse de l’année académique. En 2024, il prévoit poursuivre son activité académique et musicale et se lancer dans la production de son premier disque.

ME24 Mario Rochon,organiste
Accompagne les artistes !
  • Dimanche 30 juin 2024 | Antoine Chabot-Couture, luth
  • Dimanche 14 juillet 2024 | Roxanne Sicard, violon
  • Dimanche 21 juillet 2024 | Samuel Blais, saxophone
  • Dimanche 4 août 2024 | Annabelle Therrien-Brongo, soprano
  • Dimanche 11 août 2024 | Olivier Brault, violon baroque
  • Dimanche 18 août 2024 | Grégoire Jeay, flûte
  • Dimanche 25 août 2024 | Annie Parent, alto
  • Dimanche 1er septembre 2024 | Mireille Bériault, soprano
Biographie de l'artiste

Mario Rochon débuta le piano à 14 ans et a choisi de se consacrer à l’étude de l’orgue à partir de 18 ans. Il a été dans la classe d’orgue de Réjeanne St-Denis au Cégep de Saint-Laurent où il a obtenu son diplôme d’études collégiales en musique. Il a poursuivi dans la classe de l’organiste Réjean Poirier à l’Université de Montréal en plus d’être dans la classe de Catherine Todorovski pour l’étude du clavecin. Il obtint son baccalauréat en interprétation de l’orgue en 1989. Par la suite, il a poursuivi ses études à l’UQAM où il a obtenu un second baccalauréat, cette fois en enseignement de la musique. Il fut l’organiste titulaire à la paroisse St-Louis-de-France de Terrebonne pendant 35 ans, et depuis septembre 2023, il occupe le poste d’organiste à la paroisse du Précieux-Sang à Repentigny.

Pendant ce temps, il a fait des études en ébénisterie et présentement, il combine les deux professions d’ébéniste et d’organiste. Mario Rochon s’est donné comme mission de garder en vie les traditions et l’héritage des siècles passés en les mettant au service de la vie d’aujourd’hui et ce, autant dans la liturgie qu’en ébénisterie. Il admire la devise de J.S. Bach:  Pour la gloire de Dieu et l’édification du prochain, qu’il tente d’appliquer dans tout ce qu’il fait.